Diplômes

DIPLOMES EURHODIP

Les diplômes Eurhodip ont été créés en 1991 afin d’aider les écoles hôtelières à intégrer une dimension européenne dans leur offre de formation.

Conformément à la Déclaration de Bologne, les diplômes visent à :

– promouvoir l’enseignement européen face à une internationalisation de la concurrence et de l’emploi
– faciliter la mobilité des étudiants et des professeurs
– améliorer la transparence des formations et des diplômes
– respecter le système européen des crédits (E.C.T.S.).

4 niveaux de Diplômes sont proposés aujourd’hui :

– European Technician Diploma in Restaurant or Cuisine or Pastry or Reception
– European Junior Diploma in Hotel Management
– European Bachelor Degree in Hotel Management
– European Master Degree in Hotel Management propose

Ces diplômes constituent un  complément européen  à la formation initiale de l’étudiant et à l’examen national.

L’attribution des Diplômes Eurhodip tient compte d’une part de l’examen national et d’autre part d’un ensemble de tests permettant d’évaluer les connaissances européennes de l’étudiant, son niveau de langue et son expérience professionnelle en Europe.

Pour délivrer les Diplômes Eurhodip les Ecoles doivent :

– être Membre d’Eurhodip,
– être Certifiées par Eurhodip, (voir demande de Certification)
– organiser un Eurhodip Day au cours duquel un expert Eurhodip vérifie le niveau de connaissance de chaque étudiant

L’Eurhodip Day

Placée sous la haute responsabilité d’un Expert Eurhodip, cette journée a pour objectif de contrôler le niveau général de formation de l’étudiant et d’apprécier les « PLUS Européens » de l’étudiant lors d’un examen oral.

Organisation et contenu :

I – Niveau général de l’étudiant

Le niveau général est contrôlé à partir des résultats obtenus par l’étudiant à l’examen national.
L’établissement doit présenter les résultats obtenus pour chaque étudiant à l’examen national.
Seuls les étudiants ayant réussi l’examen national peuvent prétendre au diplôme Eurhodip.

II – Les PLUS Européens
Les Plus Européens exigés par Eurhodip pour délivrer le Diplôme sont :

1. Le stage européen
2. Les langues européennes
3. Les connaissances Européennes.

Une note de 0 à 20 est attribuée à chaque Plus Européen. Chaque note inférieure à 8 est éliminatoire.

1 – Le Stage Européen

Le candidat doit obligatoirement effectuer un stage dans un pays différent de son pays d’origine.

Le stage peut aussi s’effectuer dans un pays hors d’Europe présentant des similitudes de langue et de culture avec les pays européens. Le mot ” stage ” peut être perçu au sens large de travail.
Durée minimum du stage :

Niv 1. Technician : 2 mois
Niv 2. Junior ou Operational Management : 2 mois
Niv 3. Bachelor : 3 mois
Niv 4. Master : 4 mois

Le candidat doit remettre :

– un certificat avec appréciation du déroulement du stage établi par le maître de stage.
– un rapport de stage rédigé dans une langue officielle Européenne différente de sa langue maternelle.

Le rapport de stage doit comprendre :

Niv 1. Technician : 8 à 10 pages décrivant l’environnement culturel et le lieu du stage.
Niv 2. Junior ou Operational Management : 10 à 15 pages décrivant le lieu du stage et les spécificités professionnelles du pays du lieu de stage.
Niv 3. Bachelor : 15 à 20 pages (dont 1 page de résumé) décrivant le lieu du stage et un point particulier de Management.
Niv 4. Master : 20 à 30 pages (dont 1 page de résumé) décrivant le lieu du stage et une analyse d’un département de Management.

Le rapport est noté par le professeur concerné de l’école. .
Une note de 0 à 20 est attribuée à l’étudiant par l’Expert Eurhodip après évaluation du déroulement du stage, du rapport de stage et de la soutenance.

2 – Langues Européennes

1ère Langue

La soutenance du rapport de stage s’effectue dans la langue de rédaction du rapport. L’expert Eurhodip évalue la capacité de l’étudiant à s’exprimer dans une langue officielle européenne différente de sa langue d’origine en fonction de son niveau de formation. Une note de 0 à 20 est attribuée.

2ème langue

Cette épreuve consiste à apprécier la capacité de l’étudiant à s’exprimer dans une 2ème langue officielle Européenne différente de sa langue maternelle. L’épreuve se placera essentiellement dans un cadre professionnel en fonction de la spécialisation et du niveau de l’étudiant.

Candidats exemptés :

Niveau 1 Technician.
Les candidats ayant déjà passé cette épreuve dans l’examen national.

3- Connaissances Européennes

Cette épreuve consiste à évaluer les connaissances Européennes de l’étudiant.
Au cours d’une épreuve orale, dans la langue d’étude du candidat, l’étudiant doit répondre aux questions posées par l’Expert Eurhodip.
Un professeur de l’établissement peut assister l’expert dans cette épreuve.
Une note de 0 à 20 est attribuée à chaque candidat.
Le contenu de cette épreuve sera le suivant, selon le niveau de formation du candidat :

Niv 1. Technician

Culture Générale Européenne.
Mécanismes et Institutions Européennes.
Techniques professionnelles, produits alimentaires et habitudes européens.

Niv 2. Junior ou Operational Hotel Management

Culture Générale Européenne.
Mécanismes et Institutions Européens.
Spécificités de Pratiques Professionnelles Européennes en Hôtellerie ou en Restauration.

Niv 3. Bachelor

Culture Générale Européenne.
Culture Culinaire et Boissons Européennes.
Droit et Economie Européens.

Niv 4. Master

Culture Générale Européenne.
Management Européen.
Economie et Tourisme Européens.

Une liste de questions sera établie par l’établissement.
L’Expert Eurhodip se réservera le droit de poser des questions complémentaires.

III- DIVERS

1.Lieu de l’Eurhodip Day : il se déroule dans l’établissement d’origine du candidat.

2.Date de l’Eurhodip Day : elle est fixée par l’établissement en principe après l’examen national et le Stage Européen..

3.Nombre de candidats : un minimum de 10 candidats par niveau d’examen est nécessaire pour l’organisation de l’Eurhodip Day.

4.Documents à établir :

3 mois avant l’Eurhodip Day, l’établissement devra adresser au secrétariat Eurhodip :

1.La liste des candidats
2.La liste des stages.
3.Le règlement des droits d’inscription de 100 € par candidat.

5.L’expert Eurhodip :

L’établissement prend en charge le déplacement, le logement et les frais de séjour de l’Expert Eurhodip.

Le Diplôme Eurhodip : pour obtenir le diplôme Eurhodip le candidat doit avoir la moyenne générale à l’ensemble des 3 épreuves orales (minimum 10/20). Une note inférieure à 8/20 à l’une des épreuves est éliminatoire.

La certification de l’école

La première étape du processus des Diplômes Eurhodip est la certification de l’établissement pour une ou une pour plusieurs formations, placée sous la haute responsabilité du Conseil d’Administration d’Eurhodip. La procédure de certification est la suivante :

Article 1 – Le Dossier Général :
Il comprend 3 parties :

– les informations générales sur l’établissement et sur l’ensemble des formations dispensées.
– les informations sur la formation à certifier.
– les informations sur l’examen national.

Article 2 – La formation à certifier :
Avec le dossier général, l’établissement adresse à Eurhodip les documents suivants :

– la structure de la formation avec les crédits ECTS.
– la description de chaque unité de cours avec les crédits ECTS.

Article 3 – Expertise des Informations :
Un expert Eurhodip peut être désigné par le Bureau d’Eurhodip pour vérifier le contenu des informations fournies par l’établissement dans les documents ci-dessus.

Article 4 – Les Crédits ECTS :
Les crédits ECTS représentent sous la forme d’une valeur numérique (entre 1 et 60) affectée à chaque unité de cours, le volume de travail que l’étudiant est supposé fournir pour chacune d’entre elles.
En règle générale, 30 crédits équivaudraient à un semestre et 20 crédits à un trimestre d’études. Un crédit est plus ou moins équivalent à 10 heures d’enseignement.

Article 5 – La certification de l’école :
Un diplôme de certification est adressé à l’établissement dans un délai maximum de 6 mois après la réception des documents dûment complétés.

Article 6 – Durée de la certification :
La certification est admise pour une durée de 3 années. Après ce délai, une nouvelle demande de certification devra être établie

Article 7 – Les frais de certification sont de 200 € par formation à certifier.
Si la certification nécessite la visite d’un expert Eurhodip, les frais de déplacement, de logement et de séjour sont à la charge de l’établissement.
La date de visite est décidée d’un commun accord par l’Ecole et Eurhodip